Rencontres propriétaires à Lyon

Une centaine de personnes sont venues à la rencontre de Studapart le 26 juin dernier. Propriétaires, investisseurs et professionnels de l’immobilier se sont réunis à l’espace Hillel, pour échanger sur le marché de la location. 
Au programme de cet échange tenu par Amaury Roland, Co-fondateur de Studapart : l’évolution du marché locatif Lyonnais, les nouvelles attentes des locataires, et comment adapter son logement au marché.

Contenu de l'article

De plus en plus de locataires à Lyon...

Lyon est une ville extrêmement attractive. Ce sont plus de 150 000 étudiants qui y vivent. En 2025, ils seront 185 000. Le manque de logements déjà criant se verra renforcé dans les prochaines années. Ce qui est une excellente nouvelle pour les propriétaires puisque le marché est et sera à la hausse. Cependant, de nombreux investisseurs venant des 4 coins de France viennent investir dans la cité du Rhône. Ces derniers arrivent avec de nouvelles méthodes, de nouveaux concepts. Il faudra s’y adapter.

…des locataires de plus en plus mobiles

Les écoles et universités encouragent vivement leurs étudiants à réaliser des stages ou encore à étudier à l’étranger. Ces derniers doivent, par conséquent, rechercher plusieurs logements durant leurs études (entre 3 et 10 en fonction des cursus). Les grands établissements d’enseignement supérieur et les étudiants lyonnais n’échappent évidemment pas à la règle. De même manière, ces établissements accueillent de plus en plus d’étudiants internationaux. Ils viennent pour un ou deux semestres voire pour des summer sessions qui ont lieu entre Mai et Août. Ces flux complexes d’étudiants ont une conséquence majeure pour les propriétaires : la diminution du temps de location par locataire. Cette diminution est un fait. Il faudra envisager de plus en plus de trouver plusieurs locataires dans l’année pour maximiser son taux de remplissage.

Les attentes des étudiants-locataires en 2018

Côté recherche et réservation, ils plébiscitent évidemment les sites internet. Ils convoient des sites tiers de confiance comme peuvent l’être BlaBlaCar sur le co-voiturage, Drivy sur la location de voitures ou encore AirBnb pour la location saisonnière. Ils ne vivent que pour la transparence et la maximisation de leur temps. Nés dans la génération AirBnb, les étudiants recherchent le clé en main. Ils se tournent naturellement vers des logements meublés et notamment du Premium Access. Cette notion caractérise les logements qui sont meublés et équipés correctement, au goût du jour et à qualité raisonnable et accessible. Les étudiants, génération des Millenials (18-30ans), prennent la plupart de leurs décisions grâce à l’émotionnel. Ils sont ainsi prêts à payer un peu plus cher pour louer l’appartement qui les fera vibrer.

Rendre votre logement plus attractif

La clé pour tout propriétaire est de pouvoir s’adapter au marché de la demande pour maximiser son taux de remplissage. Cette dernière est multiple : étudiants, professionnels, touristes. Vous aurez besoin d’avoir un logement hybride qui pourra s’adapter à tous ces profils. Les meubles et les équipements seront la pierre angulaire de cette stratégie. Vous devrez créer un environnement qui provoque l’effet coup de cœur chez le locataire. Un bon exercice est de demander à ses enfants ou petits-enfants leurs retours sur votre appartement. Enfin, vous pourrez aller plus loin pour vous démarquer définitivement des autres propriétaires. Vous devez comprend que les étudiants apprécient l’expérience : le petit plus qui les transporte. Ainsi, investissez dans une console, une tireuse à bière ou encore une femme de ménage.

Je loue mon logement sur Studapart

Profiter du numérique

Aujourd’hui 9 locataires sur 10 recherchent leur logement sur internet. Evidemment, cette règle n’échappe pas aux étudiants. Votre annonce devient donc votre meilleure arme et doit attirer les locataires. Nous constatons chez Studapart que trop peu de propriétaires prennent cet exercice au sérieux. Soyez précis, décrivez votre bien pièce par pièce, prenez des photos grands angles et en situation (mettez la table, créer une expérience de vie), décrivez le quartier…Si vous en avez la possibilité, doublez votre description en anglais. Parallèlement, vous devez maitriser et indiquer parfaitement vos conditions d’accès : date de disponibilité, loyer, charge, dépôt de garantie. N’oubliez pas d’être extrêmement réactif. Les locataires, comme tous, apprécient de maximiser leur temps et souhaitent donc obtenir des réponses rapides. Les sites de mises en relation prennent votre niveau de réactivité en compte pour mettre en valeur ou non votre annonce.

Notre vision chez Studapart

Nous avons compris chez Studapart que la location était devenue relativement anxiogène. D’un côté, les propriétaires ont investi dans des logements qui ont un impact financier et sentimental important. De l’autre, les étudiants-locataires souhaitent assouvir un besoin physiologique, dans un climat de concurrence important. Sans oublier, que le logement représente 50% de leur budget mensuel.
Nous avons donc conçu une plateforme capable de rapporter de la confiance entre le bailleur et le locataire. Notre mission est de sécuriser la location à travers des outils technologiques et de l’humain…beaucoup d’humains. Nous prônons la méritocratie. Les propriétaires qui louent des logements qualitatifs, qui sont réactifs et respectueux seront plébiscités vis à vis de la communauté des étudiants de nos écoles & universités lyonnaises partenaires. La logique est identique pour les étudiants-locataires.

To go further

fb_comments