L’assurance habitation

L’assurance habitation fait partie des formalités à accomplir avant d’emménager. On ne vous souhaite pas qu’elle vous serve beaucoup, mais on ne sait jamais.

question

L’assurance habitation sert à vous couvrir des éventuels dommages à l’appartement qui pourraient survenir pendant votre séjour : incendies, dégâts des eaux, cambriolages… (on n’essaie pas de vous présager le pire, promis).

Est-ce obligatoire ?

Dans le cas d’un bien loué vide, la loi vous oblige à vous assurer pour prendre en charge ces risques locatifs. Avant de signer votre contrat de location, vous devrez fournir une attestation d’assurance et votre bailleur peut refuser de signer le bail si vous n’en avez pas.

Pour les logements loués meublés, vous n’êtes pas obligés de souscrire à une assurance habitation, mais votre responsabilité sera engagée en cas de dommages causés aux meubles et au matériel. Il vaut donc mieux souscrire quand même à un contrat d’assurance habitation.

En résidence universitaire, l’assurance habitation est le plus souvent souscrite par le bailleur et le paiement est inclus dans votre loyer.

danger

En colocation, l'assurance habitation est obligatoire aussi. Les colocataires ont deux possibilités : choisir une assurance habitation unique et en diviser les mensualités, ou alors souscrire une assurance habitation individuellement.

Comment choisir parmi les offres ?

La majorité des assureurs proposent des offres adaptées aux étudiants, qui comprennent toutes les garanties indispensables : responsabilité civile, dégât des eaux, etc. 

La plupart des banques possèdent leur compagnie d’assurance auxiliaire (Pacifica pour Credit Agricole, Maif pour la Banque Populaire, CGU pour la Société Générale, et Aliianz pour le Crédit Lyonnais). Vous pouvez donc vous renseigner auprès de votre banque si vous avez déjà un compte, ou l’évoquer lors de l’ouverture de votre compte: elles auront sûrement une assurance habitation étudiante à vous proposer.  

Les assurances multirisque habitation se ressemblent toutes, donc vous ne courez pas de grands risques pour le choix. Mais vérifiez quand même le montant de la franchise (c’est à dire le montant qui restera à votre charge en cas de sinistre) et les conditions particulières qui peuvent exister par rapport au contrat avant de vous fixer.

Quelles sont les clauses importantes ?

Votre contrat doit préciser autant que possible les garanties auxquelles vous avez droit, et doit vous permettre de prévoir quand, comment et à hauteur de combien vous serez dédommagé selon le type de sinistre.

Les clauses importantes qui doivent figurer dans votre contrat sont l’étendue des garanties, les types de risques couverts, ce qui n’est pas garanti, la valeur du capital assuré, le plafond des garanties, et les franchises. 

Rentrons un peu dans le détail. Dépoussiérer le contenu de votre contrat vous permettra de vous sentir plus à l’aise si jamais vous devez invoquer votre assurance habitation ! 

  • L’étendue des garanties va préciser ce que votre contrat assure : dommage aux biens, responsabilité civile (toujours incluse dans une assurance habitation, on peut vous la demander dans vos démarches administratives)… 

  • Les types de risques couverts sont en général les suivants : incendie, explosion, dégâts des eaux, vol, vandalisme, catastrophes naturelles et technologiques, terrorisme. 
  • Votre contrat doit aussi lister ce qui n’est pas garanti, donc ce pour quoi vous ne recevrez pas d’indemnisation. Ce ne sont généralement pas des garanties dont vous avez réellement besoin de toute façon. 

  • Le montant total du capital assuré doit aussi figurer dans votre contrat. C’est vous qui choisissez la fourchette de valeur que vous souhaitez assurer, et le prix de votre assurance habitation est principalement calculé en fonction de ça. 

  • Votre contrat précise le plafond des garanties, c’est à dire le montant maximum qui peut vous être indemnisé par type de sinistre. 

  • Enfin, la franchise est le montant qui reste à votre charge suite à un sinistre, même si vous avez été indemnisé en partie. Le contrat précise comment est calculé cette franchise en fonction de la situation. Le moins cher vous payez votre assurance, le plus cette franchise est élevée.

question

Comment avoir une attestation d’assurance habitation ?

Normalement, votre compagnie vous remet une attestation d’assurance après que vous ayez souscrit à un contrat avec eux. Si vous ne l’avez reçue ni par courrier, ni par mail, ni via un téléchargement sur votre espace en ligne, vous pouvez bien sûr la demander à votre assureur par téléphone ou courrier. Vous en aurez besoin : le propriétaire la demande à l’entrée dans le logement.

Combien de temps garder les papiers d’assurance habitation ?

Même si la paperasse est encombrante, il vaut mieux garder vos documents d’assurance habitation. En plus, les assurances les rendent de plus en plus souvent disponibles en version digitale dans votre espace client.  En cas de sinistre, ce sera plus facile de faire valoir vos droits à l’indemnisation si vous avez tout sous la main. 

question

Gardez : 

  • Votre contrat pendant sa durée et 2 ans après

  • Vos factures, quittances ou traces de paiement & courriers de résiliation, pendant 2 ans

Les documents liés à un sinistre si vous en avez eu un, 10 ans après que vous ayez été indemnisé

Combien cela va me coûter ?

Cela dépend de la surface du logement et de la valeur des biens à assurer. Si vous avez peu de biens de valeur, ce n’est pas la peine de souscrire une assurance habitation avec un haut niveau de protection. Une assurance couvrant un faible capital mobilier devrait vous suffire.

Vous pouvez trouver des offres pour étudiant à partir de 30€/an.

Comment déclarer un sinistre à son assurance habitation ?

Si votre karma est mauvais et que votre appart’ est victime d’une tempête par exemple, vous devrez le déclarer à votre assurance pour être indemnisé. 

Pour cela, adressez lui un courrier dans lequel vous lui donnez toutes les informations sur les dégâts. Vous pouvez y joindre des photos.

Comment résilier un contrat d’assurance habitation ?

Depuis la Loi Hamon 2014, vous êtes en droit de résilier votre contrat d’assurance habitation quand vous voulez si cela fait plus d’un an que vous y souscrivez. Cette résiliation est gratuite et on vous remboursera des cotisations en cours. 

Si vous déménagez, vous pouvez résilier votre contrat avec votre assureur avant la date anniversaire de celui-ci en leur envoyant une lettre recommandée. 

danger

Combien de temps pour résilier un contrat d’assurance habitation ?

En général, vous devrez respecter un délai de préavis qui peut aller de 1 à 3 mois selon votre contrat.

Comment changer d’assurance habitation ?

Vous ne pourrez pas changer d’assurance habitation avant la date anniversaire de votre contrat. Mais vous restez dans le même appartement au bout d’un an, et vous avez trouvé une assurance ou mutuelle qui vous correspond mieux ? Pour en changer, il vous suffit simplement de souscrire à cette nouvelle assurance ! Comme l’assurance habitation est obligatoire, les démarches pour en changer sont facilitées. Il vous suffit de choisir votre nouvel assureur, de le contacter pour lui expliquer que vous souhaitez changer d’assurance, et ils s’occuperont eux-mêmes de contacter votre ancien assureur pour les formalités de résiliation.

Vais-je être remboursé du prorata non utilisé sur mon assurance habitation ?

Oui, quand vous résiliez, votre assureur a un délai de 30 jours pour l’indemnisation de votre cotisation. Passé ce délai, l’assureur vous doit des intérêts sur cette somme.