Ouvrir votre compte EDF: souscrire un contrat

Si vous emménagez dans une coloc, vos colocataires auront déjà fait les démarches pour vous. En résidence étudiante, vous serez tranquille aussi. Mais sinon, Il va falloir mettre vous même en service l’électricité chez vous pour emménager en bonnes conditions !

Pas de panique, ça semble assez abstrait mais la démarche est en réalité plutôt simple.

Est-ce obligatoire ?

Oui ! pour espérer avoir de la lumière, du chauffage et du courant électrique chez vous, il faut avoir souscrit à un contrat EDF. 

Comment faire ?

Pour souscrire un contrat d’électricité pour votre location meublée, vous pouvez contacter EDF par téléphone ou bien passer par leur service en ligne.  Suite à votre souscription, ils vous ouvriront un espace en ligne d’ou vous pourrez gérer votre contrat et vos options, consulter vos factures, etc. 

Pour souscrire à votre nouveau contrat énergétique, ayez sous la main : 

  • l’adresse complète du logement 

  • Les caractéristiques du logement 

  • La date à laquelle vous souhaitez emménager 

  • Les références du compteur (notés ou pris en photo lors de l’état des lieux d’entrée) 

  • Le nom de l’ancien locataire si vous le connaissez : ce n’est pas indispensable, mais ça facilitera la tâche au conseiller pour retrouver les références du compteur 

  • Votre RIB

Combien de temps ça prend ?

L’ouverture du compteur n’est pas immédiate : si l’électricité a été coupée avant que vous arriviez, EDF envoie un technicien sur les lieux pour remettre le courant. Cela prend en général 5 jours ouvrés. 

Pour être tranquille, contactez EDF dans un délai d’au moins 15 jours avant d’emménager, le temps de comprendre les différentes offres et de mettre la machine en route.

danger

Il peut y arriver qu’il y ait de l’alimentation électrique dans l’appart au moment ou vous emménagez, ça ne veut pas dire pour autant que vous n’avez pas besoin de souscrire votre contrat. C’est simplement que l’électricité n’a pas encore été coupée par le fournisseur d’énergie du précédent locataire. Si vous ne faites rien, vous risquez vite de vous retrouver avec une coupure de courant.

Quel contrat choisir ?

Le prix de votre abonnement dépend de la puissance du compteur et de l’option tarifaire à laquelle vous souscrivez, il faut donc bien choisir sa formule ! 

Plus la consommation d’électricité est importante, plus la puissance du compteur doit être élevée, sinon les fusibles sautent et le compteur peut disjoncter ! Pour un particulier, la puissance du compteur va  de 3 à 36kVA. Comme un étudiant a généralement un petit logement, la puissance de son compteur excède rarement 15kVA. 

Le tarif bleu : c’est l’option tarifaire basique d’EDF : un prix au kWh unique, indépendamment de l’heure de la journée ou de la période de l’année. Ce prix au kWh dépend de la puissance de votre compteur : plus sa consommation électrique est faible (entre 3kVA et 6kVA),moins cher est l’abonnement. 

Le tarif bleu heures pleines / heures creuses :  cette option propose une tarification différente selon l’heure de la journée. Le tarif est avantageux pendant 8h la nuit (les heures creuses) et plutôt désavantageux pendant 16h (les heures pleines). Pour que ce tarif soit rentable, il faut que l’utilisation des appareils électroménagers se fasse en priorité la nuit, donc à 40% pendant les heures creuses, ce qui n’est pas toujours forcément pratique. L’option heures pleines / heures creuses est surtout rentable pour les grands logements équipés d’un chauffage électrique et pouvant régler leur ballon d’eau chaude la nuit. L’option de base reste un meilleur choix pour vous ! 

question

Le Volt mesure la tension électrique d’un circuit.

Le Watt mesure la puissance électrique : la quantité d’énergie en fonction du temps.

Comment savoir si ça fonctionne ?

Si l’éclairage et les appareils fonctionnent chez vous après que vous ayez fait les démarches et que le technicien soit passé, ça devrait être bon !

Combien ça coûte ?

L’estimation du coût de la consommation d’énergie dépend en majeure partie de la superficie de votre logement.
Vous pouvez estimer votre consommation et l’étiquette énergétique de votre logement avec un outil en ligne, par exemple sur le site de papernest

Pour un logement d’une vingtaine de m2 avec chauffage électrique, comptez une facture d’électricité de 30€ par mois. 

En fonction du nombre d’occupants du logement, d’appareils énergivores et de quelques autres critères, votre facture d’électricité pourra s’élever à entre 600 et 1000€ par an. 

Si une réouverture du compteur a été nécessaire, ses frais s’élèvent à 18,26€ et sont répercutés sur la première facture d’électricité. Ces frais sont les mêmes pour tous les fournisseurs d’énergie.

Comment payer ?

Vous pourrez choisir le moyen de paiement de votre choix : prélèvement automatique, paiement en ligne par CB, chèques, espèces dans un bureau de poste… Le plus pratique reste le prélèvement.

Est-ce payant de résilier ?

Non, la rupture de contrat est totalement gratuite quelles que soient les raisons de votre résiliation.

Comment économiser sur votre facture d’énergie ?

  • La base : éteindre les lumières quand vous quittez une pièce !

  • Utilisez des lampes basse consommation, elles ont une durée de vie plus élevée que les ampoules à incandescence et consomment 5 fois moins d’électricité. Evitez les lampes halogènes, elles ne sont pas forcément utiles et consomment énormément. 

  • Baissez ou éteignez le chauffage quand vous n’êtes pas là. 1 degré en moins, c’est 7% de consommation d’énergie électrique en moins. Une bonne raison de mettre ce pull de Noël douteux qui traîne dans votre placard. 

  • Prenez soin de votre frigo : personne ne sait ça, mais s’il y a du givre dans votre frigo, cela augmente la consommation d’électricité. Déposer un plat encore chaud dans votre frigo augmente aussi la consommation. Enfin, nettoyez la grille à l’arrière de l’appareil une fois par an.  

  • Evitez de faire marcher tous vos appareils en même temps. Si toutes les prises électriques sont en marche en même temps, c’est mauvais signe.