Les différents types de bailleurs

Selon le logement que vous choisissez, la personne ou l’organisme qui vous loue le logement (votre bailleur) auront différents fonctionnements, attentes et motivations.

Les résidences CROUS

Au moment ou votre école française a validé votre inscription, elle vous a peut-être parlé des résidences du CROUS pour vous aider à vous loger. Ou pas, d’ailleurs ! Déjà, cet acronyme doit vous sembler sorti du chapeau de merlin. CROUS veut dire Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires. C’est un organisme public présent dans 220 villes françaises. Ils proposent des services pour faciliter la vie des étudiants : logements en résidences, restaurants universitaires proposant des repas pas chers, bourses…

Côté logement, c’est simple, ce sont les résidences étudiantes les moins chères, donc c’est la solution vers laquelle se tournent en premier la majorité des étudiants. Mais vous devez savoir que seuls 7% des étudiants qui ont fait la demande d’un logement du CROUS en obtiennent vraiment un, et qu’il faut faire ses demandes grand minimum 6 mois à l’avance. Vous recevez aussi leurs réponses très tardivement, ce qui peut vous ralentir dans votre organisation.

Les résidences privées

Les résidences privées sont une alternative aux résidences publiques du CROUS, un peu plus coûteuses mais aussi bien mieux équipées et plus agréables à vivre. Ces résidences proposent des services variés qui peuvent beaucoup vous faciliter la vie en tant que nouvel arrivant en France. Elles sont plus habituées à recevoir des étudiants étrangers, et permettent de réserver un logement plus rapidement que le CROUS. Vous pouvez réserver une résidence privée directement via la plateforme Studapart.

Les agences immobilières

Les agences immobilières gèrent plusieurs biens et sont un intermédiaire entre vous et le propriétaire. Elles ne sont généralement pas enclines à louer à des étrangers pour des raisons administratives. Mais vous pouvez réserver un logement proposé par une agence via Studapart : elles font confiance à notre garantie.

Les propriétaires privés

Enfin, il y a les propriétaires qui s’occupent eux-mêmes de la gestion de leur bien. En France, les propriétaires privés ont tendance à être méfiants envers leurs locataires et mettent en concurrence les différents candidats à l’occupation de leur bien en comparant leur dossier de location, leur profil et leurs revenus, pour essayer de trouver le locataire qui respectera le plus l’appartement et qui ne rechignera jamais à payer leur loyer. Ils sont encore plus frileux avec les étudiants, qui n’ont pas de revenus solides. Ils s’imaginent que vous êtes aussi plus susceptible de dégrader les lieux et de déranger le voisinage en faisant un peu trop la « java ». C’est d’autant plus compliqué si vous n’avez pas de garant français.

Il faut les comprendre ! L’acquisition d’un bien immobilier est l’investissement d’une vie et personne n’aurait envie de le prendre à la légère. La plupart des propriétaires français n’ont qu’un seul appartement à louer en plus de leur logement, donc cet appartement est important pour eux.

C’est à la lumière de ces difficultés que Studapart a été créé : on voulait vraiment rendre possible une bonne entente entre les locataires étudiants et leurs bailleurs. Si à la fois propriétaire et locataire font un effort pour se comprendre  et se respecter, les choses peuvent devenir beaucoup plus faciles pour les deux parties ! Et la garantie apportée par Studapart est là pour lever les réserves que pourrait avoir le propriétaire sur vous et encourager cette confiance mutuelle.