Comment trouver un appartement rapidement ?

La rentrée arrive à grands pas et vous n’avez toujours pas trouvé de logement. Vos demandes en résidences étudiantes n’ont pas abouties, faute de place. Ou bien vous vous êtes tardivement inscrit à une université dans une ville lointaine que vous connaissez peu. Pour les étudiants, trouver un logement devient souvent une course contre la montre. Faute de solution, il faut trouver très vite une location, mais il ne faut pas faire n’importe quoi non plus. Studapart vous explique comment trouver un appartement rapidement.

 

Trouver un logement : apprendre à décrypter les annonces

 

La plupart des logements en location se trouvent par le biais des petites annonces. Celles-ci sont disponibles sur internet sur les sites des agences immobilières ou via les applications de particulier à particulier telles SeLoger.com, Logic Immo ou Pap Immobilier. Mais on en trouve également sur des sites d’annonces plus généralistes, notamment Le Bon Coin. 

 

On en trouve également un très grand nombre chez Studapart, qui publie chaque jour des milliers d’annonces de location sur l’ensemble des villes de France. 

 

Les annonces ne manquent pas, encore faut-il bien les lire. Par expérience, on remarque souvent un décalage entre ce qu’on imagine en lisant l’annonce et celui que l’on découvre de visu. Ce n’est pas que l’annonce soit à proprement parler mensongère, mais elle a tendance à embellir la réalité.

 

Avant tout, vérifiez que l’annonce soit conforme. Depuis 2017 doivent figurer sur les annonces de location :

  • la surface du bien,
  • la commune ou le quartier,
  • le montant du loyer, charges comprises,
  • le détail des charges locatives, 
  • le montant du dépôt de garantie,
  • les honoraires de l’agence le cas échéant.

 

Si vous lisez que l’appartement ou la maison se trouve dans un “quartier calme”, vérifiez bien qu’il s’agit d’un endroit paisible et non pas d’un quartier ennuyeux, loin de tout, sans commerce ni transports en commun. S’il s’agit au contraire d’un “quartier animé”, vérifiez que l’animation n’est pas le fait d’une circulation intense et bruyante, et que vous risquez d’être plus souvent réveillé par les klaxons que par votre réveil-matin.

 

Quant à l’appartement lui-même, si sa description est forcément flatteuse sur l’annonce, on n’y mentionne pas souvent le niveau de propreté, la réelle luminosité, la proximité du vis-à-vis, etc. Méfiez-vous en outre de la surface déclarée, qui ne correspond pas toujours à la réalité. Vous pouvez demander au loueur de faire calculer la surface habitable à un diagnostiqueur, selon les lois Carrez et Boutin.

 

Méfiez-vous également des arnaques qui pullulent sur le web et dans certaines “agences” qui n’en sont pas vraiment : 

  • Ne versez jamais d’argent en amont. Vous ne devez pas non plus payer de “frais de dossier” ni l’état des lieux. Vous ne réglerez l'agence qu'une fois que vous aurez signé le contrat de bail. 
  • Si “l’agence” vous propose une liste de loueurs à contacter, fuyez. Ce n’est pas ainsi que travaillent les professionnels. La liste est probablement factice ou au mieux non mise à jour (en outre, un professionnel préférera toujours garder sa liste de contacts pour lui). 

 

Bouche-à-oreille : faire appel à votre propre réseau pour votre recherche de logement

 

Le bouche à oreille est la méthode la plus simple pour rechercher un logement et trouver un appartement rapidement. Mais il en existe plein d’autres : les réseaux sociaux, les applications mobiles, les annonces sur internet, les agences et professionnels du logement, 

 

Dans le monde étudiant, les informations circulent très vite… à condition de les formuler. N’hésitez pas à évoquer votre recherche de logement autour de vous, dans votre cercle d’étudiants, chez vos amis, dans votre famille… C’est souvent par cet intermédiaire que l’on trouve les meilleures affaires, notamment celles du fameux “marché caché”, celui qui s’affranchit des annonces et des agences

 

Les autres moyens pour trouver son logement

 

Les réseaux sociaux

 

L'extension électronique de vos relations sociales a également son rôle à jouer dans votre recherche de logement. On trouvera sur Facebook des groupes dédiés à la recherche de logements étudiants dans telle ou telle région, en location ou colocation. Vous pouvez également poster votre annonce de recherche sur Facebook et Twitter, en mode public pour améliorer vos chances de réponses. Ne restez pas passif toutefois. Améliorez vos chances de réussite en consultant les groupes où certains étudiants indiquent qu’ils ont quitté leur logement et que celui-ci est donc libre.

 

Les applications

 

Plusieurs applications pour smartphones proposent des annonces de location de logement. Elles sont pour la plupart gratuites (si vous en trouvez des payantes, ne les téléchargez pas). Les recherches sont ciblées selon les critères que vous aurez préalablement entrés et vous pouvez très rapidement contacter l’agence ou le propriétaire du bien qui vous intéresse. N’hésitez pas à télécharger les applications  SeLoger.com, Logic Immo, Pap Immobilier parmi les plus connues. 

 

Les sites d’annonces généralistes

 

Outre les sites dédiés à la recherche de logement cités plus haut, vous pouvez également faire vos recherches sur les sites d’annonces plus généralistes. On pense notamment à Le Bon Coin qui au fil des années est devenu incontournable dans le domaine de l’immobilier, à tel point que les professionnels l’utilisent très fréquemment. On y trouve donc des annonces d’agences mais aussi de particuliers. Bien entendu, quelques petits arnaqueurs essayent de s’y faire une place au soleil. Il faut rester vigilant : ne payez rien en amont, et ne signez jamais avant d’avoir visité le logement.

 

Si vous manquez de temps, vous pouvez également essayer les sites d’annonces immobilières inversées comme immotheque.com ou lacquereur.com (mais il y en a plein d’autres), où ce sont les propriétaires et loueurs qui cherchent leurs futurs locataires

 

Le professionnel de l’immobilier

 

Vous pouvez faire appel à une agence ou à un indépendant qui effectuera la plupart des démarches pour vous : recherche du logement, visites, état des lieux, etc. Les mandats de recherche exclusifs sont d’une durée de trois mois. Vous ne payez que lorsque vous avez signé le contrat de location et que vous êtes logés.

 

Faire confiance à Studapart pour trouver un logement rapidement

 

Et puis, il y a Studapart, le site du logement étudiant qui vous permet de trouver rapidement un studio, un appartement ou même une maison grâce à des annonces de qualité, vérifiées, auprès de loueurs et de propriétaires fiables. Studapart vous offre un accompagnement personnalisé.

 

Comment ça marche ? En vous inscrivant à Studapart, vous pouvez lancer une recherche en détaillant les critères du logement que vous recherchez : la ville, la surface, le nombre de pièces, etc. Studapart vous propose aussitôt une liste de logements correspondant à vos critères.

 

Un logement parmi ceux proposés vous intéresse ? Studapart vous permet de contacter directement le loueur ou le propriétaire grâce à une messagerie instantanée. Vous pouvez ainsi en savoir plus sur le logement, son état, sa situation, son prix. Vous pouvez même convenir d’un rendez-vous pour le visiter. 

 

Ensuite ? Une fois que vous avez trouvé le logement qui vous convient, vous pourrez procéder au règlement en toute sécurité sur le site Studapart. Aucune embrouille. Tout est transparent et sécurisé. 


Studapart suit votre dossier de bout en bout, de votre inscription au site jusqu’à votre installation. Cet accompagnement vous donne un maximum de sérénité, de réactivité et de succès dans votre recherche d’un logement. De nombreux étudiants (mais aussi les jeunes travailleurs ou en recherche d’emploi) ont déjà utilisé les services de Studapart.

Autres articles similaires

Rejoignez la culture du mieux loger !

  • Toutes vos démarches simplifiées
  • 100% des annonces vérifiées
  • Accompagnés même après la réservation