Comment faire pour que les étudiants apprécient votre annonce ?

Si vous n’en êtes pas à votre coup d’essai en matière de mise en location, vous êtes forcément passé par la case annonce. Peut-être que vous êtes du genre à simplement écrire tout ce qui vous passe par la tête, ou bien êtes vous de ceux qui se creusent les méninges et  se demandent s’il faut préciser qu’il y a une belle lueur dorée aux alentours de 18h30 dans le salon. Ou vous êtes du genre direct, et vous écrivez tout en majuscule ? (Nos experts estiment que ce n’est pas une bonne pratique).

Contenu de l'article

Quelque soit votre style narratif, ce n’est pas évident d’être à la fois synthétique et percutant.  Mais si écrire son annonce n’est pas exactement une partie de plaisir, votre public, lui, adore les consulter. 64% des français consultent des annonces immobilières régulièrement sans même avoir de projet de location. Curieux non ? Mais ce qui est encore plus frappant, c’est que 99,99% des personnes en recherche de location consultent des annonces en ligne (nous ne savons pas ce que font les autres). Vous avez donc tout intérêt à y réfléchir un peu.

Et si par dessus le marché, vous cherchez un jeune locataire, l’exercice se corse. Les étudiants ont leurs priorités bien à eux. Souvent, ils font fi des moulures de votre cheminée mais seront ravis d’apprendre que vous êtes un propriétaire cool, ou de savoir qu’une bière de bienvenue les attend dans le frigo. Et Internet les a accoutumé à ce qu’on leur résume tout. Trop peu de propriétaires prennent en compte ces différences d’usage. Si vous les gardez en tête en écrivant votre annonce, elle aura des chances de faire un vrai carton. Ces conseils vous aideront à comprendre comment adapter votre annonce aux codes des étudiants sans tomber dans les clichés. Vous allez adorer relever le défi ! 

Mettez-lui en plein les mirettes

En mettant des photos...

Nos enquêtes utilisateur réalisées sur des milliers d’étudiants révèlent que le nombre et la qualité des photos sont le premier critère de choix d’une annonce, devant le prix et la localisation. Ce n’est sûrement pas la première fois que vous entendez ça, mais vous ne pouvez tout simplement pas mettre en ligne une annonce sans photos. C’est interdit. Et d’ailleurs, si vous le faites sur Studapart, nous allons vous retrouver et… vous appeler pour vous suggérer d’en mettre. Menaçant, n’est-ce pas ?  Non, vraiment : les gens ne cliquent même pas sur une annonce sans photos. Vous imaginez-vous emménager sans savoir à quoi ressemble votre chez-vous ? L’étape intermédiaire de la visite ne justifie rien. Aujourd’hui, de plus en plus d'étudiants réservent directement leur logement en ligne sans l’avoir visité.
Sur Studapart, vous pouvez mettre un nombre illimité de photos. Ne vous en privez pas ! Une bonne annonce contient entre 8 et 12 photos. Alors prenez des photos de toutes les pièces de votre appart'. D'ailleurs, cela met en avant votre annonce dans les résultats de recherche : de plus en plus de sites de location valorisent les annonces qui ont au moins une photo par pièce. Comment, vous-dites ? Ils sont capables de reconnaître un canapé, un évier, un lit ou une douche grâce à l'intelligence artificielle, et associent une image par pièce en fonction du nombre de pièces renseigné. Le nouvel algorithme de Studapart réalise ce tour de force ! Une fois que vous avez pris toutes les pièces, n’hésitez pas à photographier les pièces sous toutes leurs coutures, comme c’est le cas ici : 

Une pièce prise sous tous ses angles

 

Une pièce prise sous tous ses angles

 

Une pièce prise sous tous ses angles

Vous pouvez même mettre en avant des détails de la décoration ou des équipements :

Une photo des détails de la décoration
Une photo des détails de la décoration

 

Une photo des détails des équipements
Ce propriétaire a souhaité montrer son bloc de couteaux flambant neuf. Pourquoi pas !

Qui en jettent 

Les étudiants achètent et vendent absolument tout en ligne. Quand ils achètent à des particuliers, ils voient passer des millions d’annonces, seules dont les photos sont bien prises attirent son attention. D’ailleurs, la plupart des sites sur lesquels on peut vendre des affaires préconisent d’y accorder un soin tout particulier. Le site vinted.fr donne une série de petits commandements pour bien vendre grâce aux photos. 

Les conseils de Vinted

 

Les conseils de Vinted

 

Les conseils de Vinted

Les photos comptent pour racheter des baskets d’occasion. Vous imaginez bien qu’elles comptent d’autant plus pour une annonce immobilière, qui répond à un de nos besoins les plus primaires. Surtout que comme les usages évoluent, la qualité de l’offre sur la toile est tirée vers le haut. On pourrait se perdre des heures à parcourir les photos des logements AirBnb Plus. Elles sont exceptionnelles ! Mais elles vont devenir la norme d’ici quelques années. 
Chez Studapart, nous voyons passer beaucoup d’annonces chaque jour, et certaines photos sont équivalentes à une absence de photos.

Une mauvaise photo
En voici un exemple assez parlant. Ici, le doute plane quant à la nature de ce qui est vendu.​​

Comment faire ?

C’est très simple. Il suffit de respecter une règle de trois : lumière, propreté et mise en valeur. 
Prenez vos photos en plein jour, de préférence un jour de beau temps, ou à défaut avec les lumières allumées. Le flash ne remplace pas la lumière du jour. Au contraire, il recrée une atmosphère d’hôpital assez inquiétante. 
 

Une photo lumineuse
Vous voyez l'idée ?

 

Une photo sombre

 

Ensuite, il faut que le logement soit propre comme un sou neuf, que les surfaces soient immaculées et l’espace dégagé. Investir dans une remise au propre avant de prendre les photos est rentable à coup sûr. Libérez les lieux de tout ce qui traîne et essayez de ne garder que ce avec quoi votre bien sera loué. Exit vos bibelots : cela empêche les locataires de s’imaginer chez eux en étudiant les photos.

Un appartement propre

Si vous ne louez pas l’appartement avec une canette de coca entamée et une caisse en plastique, ne les laissez pas apparaître sur les photos.

 

Une photo d'un appartement encombré

 

En bonus, vous pouvez provoquer l’effet coup de coeur en mettant en scène l’intérieur. Les étudiants sont enthousiastes à l’idée de commencer ou continuer leur cursus dans un lieu nouveau. Et pour tirer le meilleur de ces années, ils recherchent non pas juste un toit, mais un lieu de vie dans lequel être à l’aise pour étudier, se reposer, recevoir et passer du bon temps. Vous devez leur montrer que c’est possible chez vous ! Prenez des photos en situation, en mettant joliment la table par exemple. Vous pouvez même aller jusqu’à servir de la limonade dans les verres, et ajouter la petite tranche de citron. Ça fait toute la différence !

Un appartement joliment mis en situation

 

Pour vous alléger la tâche avec les photos, vous pouvez les faire prendre par des professionnels. Par exemple, Meero vous met en relation avec des photographes et vous fournit des photos retouchées qui permettent de rendre justice au cachet de votre bien.

 

Prouvez que vous êtes réel

Les étudiants aiment qu’il y ait de l’humain au coeur des transactions. La transparence leur tient à coeur : ils veulent savoir à qui ils s’adressent, et avoir des interlocuteurs réactifs et sympathiques. Quand ils organisent un covoiturage sur Blablacar, il est important pour eux de savoir avec qui ils voyagent. De la même manière, ils aimeraient pouvoir mettre un visage sur la personne qui leur loue leur appart’, d’autant qu’ils se dévoilent beaucoup eux-mêmes au moment de leur candidature. La location repose avant tout sur des échanges et des rapports humains, alors rééquilibrons les forces !

Dites-en un peu plus sur vous

De nos jours, avec le culte de l’image et des réseaux sociaux, on passe beaucoup de temps à regarder le profil des gens en ligne. Les étudiants ne font pas du tout confiance à un profil vide. Sur Studapart, vous avez un profil public de propriétaire qu'ils pourront consulter. Alors parez-vous de votre plus beau sourire et ajoutez-donc à votre profil une photo de vous, et une description amicale ! Tout comme pour les photos de votre logement, veillez à ce que votre photo de profil soit lumineuse et nette, sinon, elle va produire l'inverse de l'effet souhaité. Ce n'est pas non plus la peine de prendre une photo trop travaillée, vous allez intimider les étudiants ! Si vous louez une chambre chez l'habitant, c'est encore plus important de mettre une photo de vous, et de votre famille si vous  en avez. 

 
 

Votre description n'est pas un CV, juste une manière de dévoiler un peu votre personnalité et de briser la glace. Vous pouvez parler d'où vous venez, pourquoi vous aimez louer à des étudiants, quelles sont vos occupations, passions, vos chats... peu importe ! Quelques lignes suffisent à donner confiance, et cela favorise les réservations. Nos propriétaires se prêtent déjà au jeu. Vu sur la plateforme : 

“J’ai 67 ans, je suis très actif, je pratique l’Aikido, la danse ( le tango argentin), la randonnée, je lis, je surf régulièrement sur internet, je bricole à mon domicile, je cuisine. J’aime partager des moments amicaux devant un thé.”  

Ça fait chaud au coeur ! 

Communiquez

Chercher un logement est anxiogène pour les étudiants. C’est souvent une course contre la montre, et 24h peuvent faire toute la différence. Alors il est important de vous rendre disponible et de leur montrer que vous êtes facilement joignable, chose que vous pouvez déjà faire au niveau de la description de votre annonce. Vous pouvez leur dire quelles langues vous parlez, de quelle manière et à quelles heures vous préférez être contacté, et dire sur quelles plateformes vous êtes facilement joignable par exemple. WhatsApp est toujours un bon pari ! 

 

Simplifiez-lui la vie

Les jeunes consomment du contenu sur les réseaux sociaux, où tout est raccourci, simplifié et visuel. Ils n’aiment pas lire des romans fleuves. Quand ils lisent votre annonce, il faut qu’ils aient accès aux informations importantes en un clin d’oeil

Allez droit au but

Il faudra faire un tri dans les informations que vous donnez. Par exemple, même s’il est obligatoire de le faire figurer dans l’annonce, c'est un euphémisme de dire que le diagnostic de performance énergétique intéresse assez peu un étudiant. Inutile d’être exhaustif, faites une description courte et précise, en mettant en avant les atouts de votre bien. Les photos appuieront votre description. 

Une description efficace
C'est court, mais c'est très clair !

N'oubliez pas de parler du quartier 

La localisation est un critère de choix pour les étudiants. Même si vous n’êtes pas en plein coeur du centre-ville, vous pouvez mettre en avant votre logement en décrivant l'immeuble, son accessibilité par les transports et les lieux d’intérêt à proximité : bars (qui sait, peut-être sa deuxième maison ?), parc (on ne sait jamais, il ira peut-être y faire des footings), supermarchés (les lasagnes surgelées doivent être à portée de main), commerces... Si vous connaissez une bonne adresse dans le coin, vous pouvez toujours la mentionner ! 

Checklist - la localisation dans l'annonce
Vous voyez ? Il y a plein de choses à dire. 

N’hésitez pas à ajouter des photos de l’ambiance du quartier, c’est tout aussi important que l’appartement en lui-même. 

Une photo du quartier

 

Une photo du quartier

 

Allez... Soyez fun !

Évitez à tout prix d’inscrire sur l’annonce une liste d’interdictions et de contraintes décourageantes, comme “dépôt de garantie de 2 mois exigé, garant obligatoire, animaux formellement interdits”. Vous pouvez tout à fait donner vos conditions en restant léger. Vous pourriez même ajouter à votre annonce une touche d’humour. Nous vous garantissons un taux de remplissage de 110% (à moins que votre blague ne fasse un flop).

La palme de l'annonce la plus comique revient à... 

Une annonce amusante.

À vous ! 
 

fb_comments