Comment trouver un locataire fiable ?

Que ce soit au moment de louer votre logement pour la première fois ou quand il se libère, tout propriétaire passe par la même étape : la recherche de votre futur locataire. Alors, une question se pose : comment trouver le locataire idéal ? Sur quels critères de sélection s'appuyer pour évaluer le dossier d'un candidat ? Studapart vous partage ses conseils pour trouver un locataire fiable.

 

Comment savoir si un locataire est fiable ?  

 

Comme tout propriétaire qui se lance dans la location, vous voulez limiter voire éviter le risque de loyers impayés. Pour louer en toute sérénité, vous voulez avoir l'assurance que votre locataire versera ses loyers chaque mois, surtout pour un investissement locatif. Cette capacité des locataires à payer leur loyer, c'est ce qu'on appelle la solvabilité. S'assurer de la solvabilité du locataire est le principal moyen de s'assurer de sa fiabilité : un locataire fiable, c'est en premier lieu un locataire solvable.

 

Pour trouver un locataire solvable, le dossier de location est votre meilleur allié. Vous pourrez ainsi connaître ses revenus (et les revenus de son garant physique si il en a un). Les documents justificatifs rendus obligatoires par la loi ALUR pour le locataire et/ou son garant (trois derniers bulletins de salaires, dernier avis d'imposition, justificatif d'identité et de domicile, et attestation employeur) sont en général suffisants pour s’assurer de la fiabilité du locataire.

 

Trouver un locataire fiable : sur quels critères se baser ?  

 

S’il n’y a pas de guide ultime pour trouver le locataire idéal, certains critères de sélection peuvent vous guider. 

 

1. Le profil du locataire

 

Vous pouvez définir à l’avance le profil du locataire idéal. Le bon candidat, c’est celui qui saura prendre soin de votre logement comme vous le feriez. Il faut donc que votre logement corresponde à ses besoins. Par exemple, si vous proposez un bien en location meublée classique, vous pourrez facilement toucher des étudiants ou de jeunes actifs à qui la location meublée conviendra parfaitement. 

 

Le saviez-vous ? Toute discrimination liée à l’âge, le sexe, l’apparence ou le nom, par exemple, est  passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 45 000€ d’amende et 3 ans d’emprisonnement.  

 

2. La situation financière

 

Par défaut, on conseille généralement de s’assurer que le locataire gagne au moins 3 fois le montant du  loyer. Dans les zones où la tension locative est plus faible, on préconise d’être plus flexible. C’est ce qu’on appelle le ratio de solvabilité

 

Le saviez-vous ? La tension locative correspond au rapport entre le volume de demandes et le volume de logements disponibles. En bref, cet indicateur permet de savoir si de nombreux locataires sont en recherche de logement dans la zone où se situe votre logement.

 

Ce ratio de solvabilité peut être calculé. En immobilier, on fait un peu de maths ! Si votre mise en location fait suite à un investissement immobilier, vous êtes déjà un habitué des calculs. Pour s’assurer de la solvabilité des locataires, voici le calcul :

 

(Montant du loyer charges comprises / Revenus totaux du locataire) x 100 = x%

 

Par exemple,  pour un locataire qui gagne 1800€ euros par mois et qui postule pour un appartement au loyer de 700€ avec 100€ de charges, le calcul donne : 

 

(700 + 100) / 1800 x 100 = 44,44%

 

Un  autre outil est à votre disposition, le calcul de la capacité locative. Il permet de déterminer si le  candidat peut payer le loyer charges comprises sans se mettre financièrement en danger. Pour le  calculer, il suffit de diviser son revenu annuel net par 12 puis d’appliquer un taux de 33,3%.  

 

(Revenus annuel net / 12) / 3

 

Reprenons notre exemple précédent : notre locataire gagne donc 16 632€ net par an. Sa capacité  locative est donc de : 

 

(16 632/12)/3 = 462

 

Il pourra donc consacrer jusqu’à 462€ par mois  pour se loger sans se mettre financièrement en danger. 

 

3. Le garant

 

En plus de la situation financière du locataire, on vous conseille de prendre en compte la situation de son garant. Ces éléments du dossier de location sont les plus pertinents pour certains profils (étudiant, jeune actif en période d’essai…). 

 

Il peut aussi arriver que le locataire n’ait pas de garant solide, ce qui ne veut pas dire qu’il faut ignorer ces candidats. Ce n’est pas parce que le candidat à la location n’a pas de garant qu’il ne vous apportera aucune sécurité. Le garant physique n’est pas la seule option. Les étudiants et  les jeunes actifs peuvent ainsi bénéficier de la garantie Visale ou encore du Profil Garanti Studapart.

 

En tant que propriétaire, vous pouvez également opter pour une assurance loyers comme la garantie loyers impayés, qui vous protègera sans que le locataire n’ait besoin de garant

 

Si vous souhaitez une assurance loyers impayés sans franchise ni délai de carence, vous pouvez demander la Garantie Studapart, une garantie loyers impayés en partenariat avec Allianz. Elle couvre jusqu’à 36 000€ d’impayés (jusqu’à 96 000€ si votre locataire est étudiant) et jusqu’à 3 000€ de dégradations immobilières.  Louez en toute sécurité !

 

Choix du futur locataire : les erreurs à éviter  

 

Dans la recherche du locataire idéal, certaines erreurs peuvent être évitées dès la mise en location. Rédiger une bonne annonce est un élément clé pour dénicher les bons profils. 

 

Astuce : Une annonce attractive, c’est une annonce plus visible et l’assurance de recevoir plus de demandes. Déposez votre annonce sur notre plateforme en toute simplicité : vous êtes guidé tout au long du dépôt d’annonce pour n’oublier aucune information, conditions de location comprises ! En bonus : vous bénéficiez également de conseils personnalisés pour maximiser son potentiel.

 

Un peu plus tard, au moment de choisir votre locataire, on vous suggère de ne pas imposer des conditions de location trop strictes. Cela pourrait faire fuir des candidats pourtant intéressant et allonger vos périodes de vacance locative.

 

Coup de pouce : Studapart fonctionne sur le principe de la réservation en ligne. Un objectif : sécuriser les échanges et créer un environnement de confiance entre locataire et propriétaire. Préalable à la signature du bail et à l’état des lieux, vous assurez au locataire que c’est bien lui qui emménagera dans votre logement. Bref, vous simplifiez votre gestion locative

 

La recette miracle pour trouver un locataire fiable et se prémunir d’éventuels impayés n’existe malheureusement pas. Si des critères de sélection peuvent vous aider à trouver votre locataire, faites aussi confiance à votre ressenti Une relation de confiance entre locataire et propriétaire, c’est la clé pour être sûr de louer en toute sérénité.

 

Rejoignez la culture du mieux loger !

  • Toutes vos démarches simplifiées
  • 100% des annonces vérifiées
  • Accompagnés même après la réservation