Comment sécuriser son bien immobilier locatif ?

Vous louez votre bien immobilier et votre principale préoccupation est de sécuriser au maximum votre investissement locatif. Nous vous donnons des conseils afin de vivre votre expérience de propriétaire dans la plus grande sérénité.

 

 

Quels sont les risques d'une mise en location de votre bien immobilier ?

 

Que vous ayez opté pour la mise en location de votre investissement locatif via une agence immobilière ou que vous gériez cela tout seul, le choix du locataire est bien évidemment primordial. Il s'agit en effet de sécuriser ses loyers, la régularité de leur versement, qui vous assurera une assise financière foncière sereine. Pour éviter l'éventuelle mauvaise gestion de votre bien par votre locataire, il est impératif de bien sélectionner celui-ci, de la signature du du bail de location, en essayant de vous assurer qu'il prendra soin de votre logement, et des parties communes de l'appartement. De nombreux propriétaires ont malheureusement eu de mauvaises surprises quant à l'état de leur logement après la fin légale ou la rupture d'un bail de location.

 

 

Propriétaires : sécuriser vos loyers

 

Il faut s'assurer le mieux possible de la régularité des paiements des loyers par votre locataire. Chaque mois, ce dernier doit s'acquitter du loyer du bien que vous lui louez. Ses revenus mensuels sont-ils stables et réguliers ? Travaille-t-il dans le secteur privé ou public ? Est-il en période d'essai dans son travail ? Les justificatifs liés à son dossier de candidature vous donnent des indices clairs sur ces points. Le taux d'effort de votre locataire est un critère très important : en théorie celui-ci ne doit pas dépasser les 33%, les deux tiers lui restant étant consacrés à ses propres frais mensuels. 

 

Il existe d'autres solutions efficaces pour sécuriser ses loyers. La caution solidaire en fait partie. Les parents ou toute autre personne proche du locataire peuvent se porter garant de votre locataire. En cas de loyers impayés, vous pouvez donc vous retourner vers eux pour percevoir les loyers manquants. Attention, bien évidemment il faut vérifier, tout comme pour le locataire, la solvabilité et la stabilité financière des garants qui se portent caution.

 

Autre moyen de sécuriser ses loyers, la garantie Visale, qui depuis le 20 janvier 2016 est assurée par l’Etat et peut se porter garant de votre locataire. En cas de loyers impayés, elle prend le relais durant les trois premières années du bail. Le loyer charges comprises ne doit pas dépasser 50% des ressources mensuelles du locataire. Il est plafonné à 1300€ (1500€ en Ile de France) ou 600€ pour les étudiants et alternants sans justification (800€ en Ile de France). 

 

Enfin, la caution bancaire éventuelle peut elle aussi être une solution. Le montant des loyers est bloqué par la banque du locataire sur une durée d’un an. Il s'agit donc d'une solution efficace mais non pérenne…

 

Chez Studapart, nous pouvons également nous porter garant pour les locataires grâce au Profil Garanti. Identifié avec un badge spécial sur la plateforme, on se porte garant pour eux si vous décidez de leur louer votre logement. C’est l’assurance de louer sereinement ! 

 

 

Que faire si votre appartement est dégradé par votre locataire ?

 

Préparez bien votre état des lieux d'entrée, il permettra de comparer l'état du logement à la sortie du locataire. À ce moment-là vous aurez deux mois pour restituer le dépôt de garantie ou l'encaisser entièrement ou en partie si dégradations il y a eu. 

 

Sachez par ailleurs que la loi Visale couvre également, depuis 2019, les dégradations locatives sous certaines conditions. Tout comme la Garantie Studapart !

 

 

La Garantie Studapart vous protège

 

C'est une garantie en partenariat avec Allianz contre les loyers impayés et dégradations mobilières et immobilières. Ni franchise ni délai de carence ! Le tout à hauteur de 96 000€ d'impayés et jusqu'à 3 000€ de dégradations mobilières et immobilières. La prise en charge des recours juridiques s'élève à 16 000 €.

 

La Garantie Studapart est payée par le locataire. Le prix dépend de la durée de location et du montant du loyer. Le prix n’excède pas 500€. Tout savoir par ici

 

Autres articles similaires

Rejoignez la culture du mieux loger !

  • Toutes vos démarches simplifiées
  • 100% des annonces vérifiées
  • Accompagnés même après la réservation