Communiquer avec l'étudiant

“Trop frais ton appart! Woua les soirées OKLM ici. Trop déter pour le louer!” 

A ce stade, vous n’avez peut-être pas compris que votre visiteur étudiant partageait son enthousiasme pour la qualité de votre appartement, se réjouissait par avance de pouvoir y passer des soirées  “au calme” et qu’il allait faire tout son possible pour vous convaincre de le lui louer. 


La langue de Molière a beaucoup évolué sous l’effet de l’explosion des réseaux sociaux, et avec elle l’ensemble des modes de communication. Plus question d'entretenir de longues relations épistolaires ou d’avoir d’interminables appels téléphoniques. Petit mode d’emploi à l’usage des propriétaires avides de rétablir la communication avec leurs locataires étudiants.

Parler sa langue….

La formule magique de la communication réussie tient en 3 mots :

Écrit 

Une étude de l’opérateur anglais O2 a montré que pour la jeune génération, la fonctionnalité d’appel téléphonique est seulement la cinquième plus utilisée ! C’est qu’en plus d’être plus intrusif, l’appel téléphonique ne permet pas de bien réfléchir à son propos. Au contraire, les applications de messagerie permettent de jouir de la même instantanéité sans prendre le risque de déranger son interlocuteur, surtout si ce dernier habite dans un autre fuseau horaire. Là encore, des différences culturelles existent, entre des cultures plutôt orales, comme l’Italie ou l’Inde et des cultures écrites, comme l’Allemagne ou la Chine. Mais envoyer un message instantané est souvent le meilleur pari.

Bref

L’étudiant consomme la majorité de son contenu sur les réseaux sociaux, où il peut comprendre en un clin d’oeil l’objet et les enjeux de chaque sujet. Il n’aime plus lire de longs messages, et essaie autant que possible d’éviter la complexité. Il aime trouver très rapidement des réponses aux questions “pourquoi ?” et “comment ?”. Un vrai défi pour votre esprit de synthèse ! S’il n’est pas amateur de romans fleuves, il est en revanche extrêmement réactif : rivé à son téléphone le plus clair de son temps, il jongle entre ses différentes applications et répond à toutes les sollicitations à la volée. 

Informel

Qui n’a jamais été surpris de la facilité avec laquelle les étudiants tutoient leurs pairs ou aînés, parfois même sans les avoir rencontré auparavant ? C’est que l’étudiant aime les environnements où il se sent en liberté, où il s’amuse et où il peut donner libre cours à sa créativité. Il ne se limite d’ailleurs pas au texte, et essaime ses conversations d’emoticônes, de gifs, d’images ou de vidéos pour mieux traduire une émotion.

Sur les plateformes qu’il utilise….

L’étudiant passe de nombreuses heures par jour sur son téléphone, à interagir avec ses amis ou camarades de classe sur différentes plateformes. Maîtriser l’une ou l’autre de ces applications vous permettre d’échanger efficacement et rapidement avec lui.

Les réseaux sociaux

Contacter les étudiants sur Facebook

Facebook - l’étoile déclinante. L’étudiant ne passe plus énormément de temps sur Facebook: le réseau social fondé en 2004 a eu son heure de gloire, mais perd du terrain face à d’autres réseaux construits autour de l’image et de la vidéo. Même si de mois en moins utilisé, Facebook reste une valeur sûre pour interagir avec l’étudiant, surtout via sa plateforme de messagerie instantanée, Messenger.

Contacter les étudiants sur Snapchat

Snapchat - l’outsider. Même si Snapchat fut le premier réseau social à être construit autour de l’image, il se fait aujourd’hui distancier par son concurrent aux poches plus profondes, Instagram. Son application de messagerie interne n’est ainsi plus la meilleure option pour contacter des étudiants.

Contacter les étudiants sur Instagram

Instagram - le grand vainqueur. Propriété de Facebook qui n’a eu de cesse de le développer depuis 2012, Instagram est le réseau social qui se développe le plus vite, mais aussi celui qui est le plus en vogue auprès des étudiants. Il compte près de 800 millions d’utilisateurs mensuels. Son application de messagerie instantanée sera donc un outil de choix dans votre arsenal d’outils pour communiquer avec vos locataires !

Les applications de messagerie instantanée

Communiquer avec l'étudiant à travers le monde
Application de messagerie instantanée les plus populaires par pays
Contacter les étudiants sur Messenger

Messenger. Application née de Facebook, c’est aujourd’hui la première application de messagerie instantanée au monde avec près de deux milliards d’utilisateurs. La grande majorité des étudiants s’y trouveront… à l’exception peut-être des chinois !

Contacter les étudiants sur Wechat

Wechat. C’est l’application de messagerie - et bien plus - des étudiants chinois. Même si elle se répand en Asie, son faible degré utilisation en Europe, Afrique ou Amérique n’en fera pas un outil de communication universel.

Contacter les étudiants sur Whatsapp

WhatsApp. C’est l’application de messagerie instantanée en plus forte croissance, et avec une base de 1.3 milliards d’utilisateurs mensuels. L’absence de publicité, l’encryptage des données voulue par les deux fondateurs en ont fait l’une des applications les plus populaires à travers le monde.

Pour parler au plus pressé, installer et vous créer un compte sur Messenger et Whatsapp devrait vous couvrir dans 90% des cas. Et ne perdez pas de vue que deux options très sûres sont encore à votre disposition :

Contacter les étudiants sur Skype

Skype. Même si peu utilisée au quotidien, cette application reste incontournable si vous voulez échanger de vive voix, ou plutôt en face à face, avec votre locataire étudiant vivant à l’autre bout du monde. Il en est également friand : rien de remplace un bon contact humain quand il s’agit de choisir son prochain chez soi !

Contacter les étudiants par mail

Le mail. Même si ce mode de communication n’est pas son favori, l’étudiant échange encore beaucoup de mails, surtout quand il s’agit d’envoyer ou de recevoir des documents administratifs ou de garder une trace écrite.