Vers une nouvelle culture de la location !

Études à l’étranger, mobilité professionnelle, nomadisme numérique… on change de plus en plus de logements, pour des durées toujours plus courtes. Pourtant, les recherches et les process affiliés sont toujours aussi complexes qu’il y a 20 ans. 


Pourquoi, à l’heure où l’on peut planifier en dernière minute un trajet sur Blablacar, réserver un hébergement sur Airbnb et commander une Pokébowl sur Deliveroo en moins de cinq minutes, la location est-elle encore si compliquée ? L’immobilier est un des rares marchés à ne pas avoir connu de bouleversement radical et positif. Nombreuses sont les technologies qui numérisent aujourd’hui l’état des lieux, la contractualisation, les visites… et tout autant sont les sites de petites annonces qui investissent le sujet, sans pourtant parvenir à l’humaniser et à le simplifier. 


Locataires,

Vous cherchez un logement sur des dizaines de sites parmi un océan d’offres. Petit à petit, vous fermez les yeux sur vos critères personnels, votre priorité étant le simple fait de trouver un toit. La chance vous sourit ? Vous suez alors sang et eau dans la constitution du dossier idéal, lourd en justificatifs. Clefs en main ? Il faut déjà passer à la suite : état des lieux d’entrée, dépôt de garantie, assurance habitation, contrats d’électricité, internet… L’aventure ne fait que commencer !


Propriétaires,

Le plus souvent, vous avez fait l’investissement d’une vie. Vous voulez trouver le locataire qui prendra soin de votre bien comme si c’était le sien et qui paiera le loyer à temps, tout simplement. Pour le trouver, vous publiez votre annonce et recevez des centaines de demandes. Vous êtes seuls face à une montagne de sollicitations de profils qui ne correspondent pas forcément aux types de locataire ou de location recherchés. Comment choisir la “bonne” personne ? Comment se prémunir des risques d’impayés ou de dégradations ? Et comment gérer sa location sur le long terme ? 

 

3 propriétaires sur 4 ne louent qu’à des personnes en CDI alors que près de 80% des embauches se font en CDD et que le nombre de freelance a doublé sur les dix dernières années. De la même façon, la majorité des propriétaires imposent aux locataires (ou à leurs garants) un revenu équivalent à 2 ou 3 fois le montant du loyer, ce qui bloque la plupart d’entre-eux. 

 

 

Il est temps de remédier à cette crise de la confiance 

 

Chez Studapart, on se lève chaque matin pour faire des locations une expérience de vie positive où l'humain prime sur les garanties financières. Une expérience juste et efficace, où chacun est maître de sa location.

 

Culture du mieux loger


Pour cela, on crée une culture commune aux loueurs et aux locataires : la culture du mieux loger. Elle nous rassemble et rassemble nos utilisateurs autour de valeurs communes : de respect, de communication et de mieux-vivre ensemble.

Autres articles similaires

Experience a better way of renting!

  • Streamlined steps
  • 100% of verified ads
  • Seamless support, even after booking