“Studapart a trouvé la solution" : notre engagement avec Excelia Group depuis 2016

Emilie Baraduc, coordinatrice du service accueil & vie pratique des étudiants internationaux à Excelia Group, répond à nos questions sur sa collaboration avec Studapart et les enjeux de l’établissement !

 

Excelia Group accueille 5 000 étudiants français et internationaux sur 4 campus en France. Depuis le début de notre partenariat en 2016, plus de 2 000 étudiants ont trouvé leur logement avec la plateforme Excelia x Studapart
 

Quelle est votre mission à Excelia ?

 

Ma mission consiste à accueillir et à accompagner les étudiants internationaux dans leur intégration en France. Je les guide dans les démarches administratives à entreprendre soit en amont de leur arrivée, soit durant leurs premières semaines à Excelia.

 

Un accompagnement pérenne facilite l’intégration de l’étudiant au sein de l’école. Les temps forts d’animation créent un échange convivial avec les étudiants français et les autres acteurs du territoire.

 

Comment votre école et votre service travaillaient-ils la problématique du logement avant votre collaboration avec Studapart ?

 

Il y a une dizaine d’années, j’avais uniquement la gestion d’un portefeuille de famille d’accueil. Je travaillais pour le service international de l’école et pour l’Institut d’Études Françaises, établissement historique de La Rochelle.

 

J’avais donc récupéré un fichier d’annonces de location enrichi par mes prédécesseurs. Je réalisais mes missions sur Excel et sur un système informatique développé en interne. Nous avions une base avec le suivi des propriétaires. Cela me permettait d’affecter directement les étudiants auprès des familles.

 

Il fallait réactualiser ce fichier en permanence, car les familles déménageaient voire stoppaient leur activité d’hébergement. L'exercice était réalisé de façon artisanale.

 

Le service a évolué à chaque changement de direction. De nouvelles opportunités ont diversifié ce poste à mission unique. Cela ne pouvait plus continuer dans cette même direction ! J’exerçais sans outil adapté dans un secteur qui n’était pas forcément notre cœur de métier.

 

Nos responsables ont eu l’idée d’externaliser le service. Grâce à l’avènement de la plateforme, nous avons pu nous ouvrir à l’ensemble des étudiants d’Excelia dont les étudiants français, qui sont également demandeurs d’un accompagnement sur le logement.

 

Quelle place occupe la problématique du logement étudiant dans votre établissement ?

 

La nouvelle direction d’Excelia a mis la qualité de l’accueil étudiant au cœur du développement de l’école. Elle a relié le poste d’intégration au service marketing qui œuvre au recrutement des étudiants. Cette étroite collaboration facilite la coordination et permet de cerner en amont les problématiques.

 

La question du logement revient régulièrement lors de nos séances de recrutement, en France comme à l’international. C’est un véritable enjeu auquel nous devons faire face aujourd’hui. Au-delà de notre école, il s’agit d’un sujet majeur pour la ville de La Rochelle. Heureusement, la vision d’Excelia progresse dans le bon sens.

 

Pourquoi avoir choisi Studapart lors de la mise en collaboration ?

 

L’approche personnalisée de Studapart a séduit Excelia. Rapidement, nous avions rencontré votre équipe au sein de notre école. Elle a pris en considération nos problématiques, notre expérience et mesurer nos enjeux avec objectivité et professionnalisme.

 

Plus qu’un échange, nous avons noué un réel partenariat dans la création de notre nouvel outil. Notre solution est le fruit d’un travail en concertation avec votre équipe dans lequel nous avions été force de proposition. J’ai apprécié ce rapport humain. Je ne voulais pas d’une solution toute faite. Studapart nous a apporté un service spécifique développé uniquement pour nous !

 

Ce sentiment de confort et d’écoute s’est vérifié tout au long de notre collaboration. Vous avez toujours une solution à une problématique !

 

Votre établissement et vos étudiants, ont-ils des besoins spécifiques ? 

 

Les étudiants en licence 3 du programme Grande École sont envoyés en expatriation à l’étranger durant huit semaines. Ce « cap anglophone » imposé offrent l'opportunité de séjourner dans un pays anglophone afin de renforcer leurs capacités linguistiques. 

 

Cette particularité a un impact considérable sur le logement. Leur départ entraîne un effort financier non négligeable. Cela rajoute un défi supplémentaire dans leur requête. Certains étudiants préfèrent rechercher de septembre à décembre puis de mars à avril.

 

Nous avons également un besoin d’acceptation de la part des logeurs, car aujourd’hui encore une part des étudiants internationaux restent sur le carreau. L’insécurité quant à leur venue en France et la différence culturelle représentent une difficulté supplémentaire pour les propriétaires, notamment sur leur dossier de location. Certains propriétaires me précisent d’emblée leur préférence nationale. Il leur faut absolument que les parents soient français, que le garant soit en France.

 

Les garanties proposées par Studapart permettent à nos étudiants internationaux de présenter des dossiers complets et rassurent beaucoup les propriétaires.

 

Quels sont les grands défis à venir pour votre établissement en matière d’accueil d’étudiant et en matière de logement ?

 

Nous constatons régulièrement que les étudiants arrivent sans avoir réservé de logement.

 

Nous menons une réflexion pour trouver des solutions « all inclusive ». Nous pensons à la vente de package « Formation + logement ». L’étudiant serait affecté directement sur un lieu d’habitation. Nous reprendrions ainsi la main sur son installation. 

 

Notre grand défi consiste donc à faire entendre un message clair : anticipez ! Kes étudiants doivent absolument réserver leur logement tôt et avant même d’obtenir leur visa.

 

Je pense qu’il y a aussi un travail en amont à effectuer sur la délivrance de visas. Cette problématique doit être débattue avec les ministères, avec l’agence Campus France. Aujourd’hui, il y a des visas qui sont accordés alors que les étudiants internationaux n’ont aucun logement en France. Studapart a trouvé la solution qui permet de réserver très tôt son hébergement depuis les pays étrangers et de recevoir un certificat d’hébergement. Cette procédure permet à l’école comme à l’étudiant de s’assurer que son arrivée est préparée et sereine.

 

Toutes ces questions font l’objet de pistes de réflexion et d’études permanentes.

 

Autres articles similaires

Rejoignez la culture du mieux loger !

  • Toutes vos démarches simplifiées
  • 100% des annonces vérifiées
  • Accompagnés même après la réservation