arnaque au logement

Arnaque au logement : comment les éviter ?

Le marché du logement est très porteur et lucratif puisqu’il répond à un besoin primaire. Ces dernières années, il s’est largement développé et l’on trouve de nombreuses possibilités pour louer un appartement ou une maison en ligne ; que ce soit pour quelques jours, quelques mois ou même plusieurs années. Parmi les annonces, il est fréquent de tomber sur des arnaques et il n’est pas toujours facile de les déceler. Studapart s’est penché sur la question et vous donne tous ses conseils pour éviter les fraudes  ! 

 

5 conseils pour éviter les arnaques au logement 

 

Renseignez-vous sur les prix du marché 

 

Une des meilleures façons de se prémunir contre les arnaques au logement est de se renseigner sur les prix des loyers de la ville et du quartier dans lequel vous faites votre recherche. La plupart du temps, les arnaques sont déguisées en annonces très alléchantes proposant des prestations haut de gamme pour un loyer défiant toute concurrence. Soyez vigilant si vous trouvez une annonce trop alléchante. 

 

Regardez bien les photos 

 

Dans une annonce, les photos sont importantes. Oubliez les annonces sans photo ! Un propriétaire sérieux soignera son annonce afin de donner envie aux potentiels locataires de s’installer dans son logement. Il le fera également pour se donner de meilleures chances de le louer rapidement. À l’inverse, une annonce avec des photos dignes d’un magazine de décoration est aussi suspecte. Il est courant de se faire avoir par les photos d’une annonce. Si vous avez un doute, pensez à la recherche inversée dans Google Image en glissant la photo de l’annonce dans la barre de recherche. Si vous la retrouvez ailleurs, il y a des chances que vous soyez face à une arnaque. Méfiez-vous aussi des fautes d’orthographe et des tournures de phrases.

 

Vérifiez que le logement existe grâce à Google Maps

 

Vous avez craqué sur un logement et peut-être même eu un premier contact avec le propriétaire. Un réflexe simple à adopter avant d’avancer dans les démarches est de taper l’adresse du logement dans Google et de s’assurer, via la fonction Street View, que le bâtiment existe bel et bien à l’endroit indiqué. Vous pouvez aussi le comparer avec les photos de l’annonce.

 

Ne donnez pas votre dossier locatif avant la visite 

 

Lorsque vous entrez en contact avec un propriétaire, vous pouvez lui citer quelques éléments de votre dossier : votre situation professionnelle, vos années d’ancienneté dans votre entreprise, préciser si vous avez un garant, etc. Ces précisions pourront éventuellement le rassurer avant de vous proposer une visite. On vous déconseille cependant d’envoyer votre dossier locatif avant de signer le bail de location. Certains fraudeurs profitent d’annonces immobilières pour usurper des identités. 

 

N’envoyez pas d’argent avant d’avoir signé le bail 

 

Il n’y a aucune raison d’envoyer de l’argent à un propriétaire ou à une agence avant d’avoir visité un logement. Encore moins de donner du cash, avant d’avoir signé un contrat de location. Si le loueur vous demande de l’argent pour réserver une visite ou pour bloquer le logement, on vous conseille de passer votre chemin. 
 

Trouver un logement en toute sérénité avec Studapart  

 

En choisissant de louer votre logement avec Studapart, vous accédez à une communauté de propriétaires dont les logements répondent à des critères précis de qualité. Les annonces disponibles sur la plateforme sont toutes vérifiées avant leur mise en ligne et nos équipes s’assurent qu’elles sont fidèles à la réalité. Grâce à cela, vous aurez même la possibilité de réserver votre logement sans le visiter. En décidant de louer avec Studapart, vous avez aussi la possibilité d’être assisté tout au long de vos démarches par une équipe support, disponible 6 jours sur 7 et en plusieurs langues.

Autres articles similaires

Rejoignez la culture du mieux loger !

  • Toutes vos démarches simplifiées
  • 100% des annonces vérifiées
  • Accompagnés même après la réservation