Jeune actif : quelles solutions pour trouver un logement ?

L’entrée dans la vie d’adulte est une grande étape pour tout jeune diplômé ou jeune travailleur. La fin des études ou l’obtention d’un premier contrat de travail est souvent synonyme de recherche de logement. C’est le temps de quitter le logement familial et de prendre sa complète indépendance. En général, les jeunes actifs recherchent à se loger en faisant des économies. C’est le moment de devenir locataire dans un appartement en résidence, ou bien dans un logement privé, en colocation ou seul.

 

Studapart a recueilli pour vous les bons plans et toutes les aides qui vous seront utiles : un réel guide pour trouver votre logement de jeune actif !


Logement jeunes actifs : comment trouver un logement ? 

 

Avant de se lancer dans la recherche de son logement, il faut définir ses critères. Cette étape commence en déterminant son budget pour le loyer. Dans ce budget il ne faut pas oublier d’y ajouter les charges du logement (si elles ne sont pas déjà comprises dans le loyer), ainsi que le dépôt de garantie demandé par le propriétaire. Ce dépôt de garantie est en général récupéré à la fin du bail mais reste une dépense à anticiper pour un jeune travailleur. 

 

Ensuite, il faut faire un choix entre vivre seul ou bien ne pas exclure de vivre en colocation ou bien dans des résidences avec des pièces de vie commune à partager avec des services compris et un logement tout équipé. La deuxième option est souvent choisie par les jeunes actifs et les étudiants car permet de vivre dans un endroit plus grand et à moindre coût puisque les charges sont partagées. 

 

Une fois que tous ces critères sont délimités, il est temps pour le jeune actif de monter son dossier locatif qui lui permettra de candidater à des offres de logement. Ce dossier locatif contient un ensemble de documents relatifs à son activité, ses revenus, ses éventuels garants et permet au bailleur de mieux connaître son locataire et de s’assurer de sa capacité à payer son loyer chaque mois. 

 

Plusieurs solutions s’offrent aux jeunes actifs qui souhaitent devenir locataires en faisant quelques économies.


Foyer Jeune Travailleur (FJT)

 

Les foyers pour jeunes travailleurs sont des logements temporaires proposés aux jeunes de 18 à 25 ans qui sont en insertion professionnelle.  La durée d’hébergement peut être très courte mais aussi durer jusqu’à deux ans. Ces résidences proposent des logements allant de la simple chambre à un appartement de trois pièces tout équipé. Ces résidences peuvent aussi proposer des services complémentaires comme une laverie, une salle de sport ou une bibliothèque. 

 

Dans le dossier de location, le jeune locataire s’engage à verser des frais d’inscription à l’entrée ainsi qu’un loyer mensuel et un dépôt de garantie. Ce type de logement est éligible aux aides sociales comme les APL (Aide personnalisée au logement).

 

Colocation 

 

Opter pour la colocation c’est vivre dans un espace plus vaste et à moindre coût. Le loyer et les charges sont partagés et les pièces à vivre sont souvent plus grandes que dans un studio ou dans un appartement deux pièces. 

 

La colocation, c’est aussi une façon de rencontrer des nouvelles personnes et de sortir de sa zone de confort. Beaucoup d’étudiants et de jeunes actifs font ce choix-là. Parfois même des colocations entre inconnus se mettent en place et créent de nouvelles rencontres. 

 

La colocation demande de monter un dossier locatif, d’apporter un dépôt de garantie et parfois un garant mais aussi de faire un état des lieux au moment de l’entrée du colocataire dans le logement.

 

La colocation nécessite de mettre un certain nombre de règles pour assurer le bon fonctionnement du logement : un planning des tâches ménagères, des courses, une organisation des dépenses et un document qui récapitule le budget de la colocation. Nous vous avons listé 10 règles de vie pour mieux vivre ensemble en colocation dans cet article (lien vers article pas encore publié) !

 

Résidences jeunes actifs 

 

Les résidences jeunes actifs sont des résidences organisées sur le modèle des résidences étudiantes. Elles proposent des appartements ou des studios entièrement meublés et équipés avec un espace cuisine et salle de bain personnelle. Les résidences jeunes actifs offrent un confort et plusieurs services comme une connexion internet, une salle de sport ou une laverie. 

 

Cela permet de gagner en indépendance tout en profitant de la vie en communauté de la résidence. Ce type de logement social est conventionné et donc éligible aux allocations logements.

 

Faire appel aux aides au logement 

 

Enfin, les jeunes actifs ont le droit à un certain nombre d’aides sociales pour les accompagner dans cette nouvelle étape de leur vie. 

 

Tout d’abord, la caisse d’allocation familiale (CAF) est chargée des aides au logement comme évoqué plus haut (APL, ALF, ALS). Une simulation de votre profil permet de savoir rapidement si vous êtes éligible à une aide de la CAF. Découvrez notre article sur les aides pour jeunes actifs

 

Mais les jeunes travailleurs sont aussi concernés par l’organisme Action Logement qui délivre des aides et favorise l’emploi. L’organisme peut prendre en charge un certain nombre de frais grâce au Loca-Pass par exemple.

 

Studapart propose aussi l'assistance Alloc’ by Studapart qui vous accompagne dans vos démarches administratives auprès de la CAF. La Caisse d’Allocation Familiale est l’organisme de droit privé qui verse les aides au logement comme les APL ou les ALS. 

 

Studapart vous conseille de vous rapprocher de votre région ou de votre département car beaucoup d’aides régionales existent pour aider les étudiants et les jeunes actifs à l’échelle locale.

 

Autres articles similaires

Rejoignez la culture du mieux loger !

  • Toutes vos démarches simplifiées
  • 100% des annonces vérifiées
  • Accompagnés même après la réservation