Quitter son logement avec préavis

Un imprévu, une opportunité professionnelle ou une mauvaise surprise : les raisons de quitter son logement prématurément sont multiples. Mais pas question d’avertir votre loueur du jour au lendemain ! Studapart vous explique comment bien faire les choses si vous voulez quitter votre logement avant la fin du contrat de location. 
 

préavis résiliation bail
Préavis de location

 

Rédiger un préavis pour quitter son logement : quand cela est-il nécessaire ? 

 

En principe, la durée de location est fixée par le contrat de location. Celui-ci en indique la date de début et la date de fin.
Mais il arrive que le locataire souhaite mettre un terme à la location avant cette date de fin. Les raisons peuvent être nombreuses : personnelles, professionnelles, relatives au logement, au loueur, etc. Quels que soient ses motifs, le locataire doit prévenir son loueur de son départ anticipé. C’est le rôle du préavis.


 

Quel délai de préavis faut-il respecter ?
 

Prévenir le loueur de votre volonté de quitter les lieux avant la fin du contrat, c’est une bonne chose. Mais il ne faut pas le prévenir du jour au lendemain !  Vous devez respecter un délai pour l’informer de votre départ. Cela lui laisse par exemple le temps d’organiser la remise en location de son hébergement. 
Ce délai dépend de la zone dans laquelle se situe le logement que vous souhaitez quitter :

  • 1 mois en zone tendue 
  • 3 mois sinon
     

Cette durée varie aussi selon la nature de votre location : elle est réduite à 1 mois pour une location meublée.
Une fois que vous avez fixé la date à laquelle vous souhaitez quitter les lieux, vous n’avez plus qu’à trouver quel délai correspond à votre situation. Vous pouvez alors en déduire la date à laquelle il faut envoyer le préavis de résiliation à votre loueur.
 

 

Comment s’y prendre pour quitter son logement avec préavis ?
 

Concrètement, vous informez votre loueur de votre départ anticipé via une lettre de préavis. Il est fortement conseillé de l’envoyer par recommandé avec accusé de réception. Vous aurez ainsi la certitude que le propriétaire du logement a bien pris connaissance de votre volonté de départ.
Si vous le pouvez, n’hésitez pas à lui remettre en mains propres. Mais n’oubliez pas de lui demander un récipissé, attestant là encore qu’il a bien reçu votre lettre et obtenu l’information.
 


Comment Studapart peut-il vous aider lors de l’état des lieux de sortie ?
 

Consultez la ressourcerie Studapart !
 

Si vous avez un doute sur une situation lors de votre location, la ressourcerie Studapart est là pour vous aider. Elle vous donne accès à une grande quantité d’informations, avec des articles détaillés traitant de tous les sujets auquel vous pouvez être confrontés. Vous y trouverez aussi des modèles de lettre, de résiliation de bail par exemple. C’est pratique, et cela vous fera gagner un temps précieux !

 

 

Studapart installe un climat de confiance
 

Studapart possède plus de 36 000 propriétaires particuliers, qui ont pu constater l’efficacité de la plateforme. Ils nous font confiance, et vous feront confiance par la même occasion ! Vous n’avez donc a priori rien à craindre de votre loueur si vous souhaitez quitter son logement prématurément. Malgré tout, en cas de litige ou question de votre part, n’hésitez pas à nous contacter. Nos experts multilingues sont disponibles 6 jours sur 7 pour vous épauler !


 

Rejoignez la culture du mieux loger !

  • Toutes vos démarches simplifiées
  • 100% des annonces vérifiées
  • Accompagnés même après la réservation