Bien planifier son budget quand on est étudiant

C’est parti pour le sujet qui fâche ! Vous venez de vous installer dans votre nouveau chez-vous,, et vous devez avoir envie de faire plein de choses et de découvrir tout ce que votre ville a à vous offrir. Mais pour ça, il va falloir bien vous organiser ! 

On vous fait un petit panorama des dépenses qu’il va falloir prendre en compte dans votre budget pour ne pas que vos fins de mois vous piquent trop. 

On estime que le budget étudiant s’élève à 685€ par mois, mais ce chiffre peut facilement grimper à 1000€ selon la ville.

Quelles sont les composantes de mon budget ?

Pensez : 

  • au loyer : entre 150€ et 800€/mois selon la ville et le type de logement

  • Aux repas : entre 200€ et 300€/mois selon l’exigence de vos papilles

  • Aux transports en commun : entre 100€ et 350€/an, selon la ville 

  • Aux frais de téléphone & internet : de 20 à 30€/mois, selon votre data-gourmandise

  • À l’entretien, l’hygiène : entre 50€ et 100€/mois, selon votre coquetterie

  • À l’affiliation au régime d’assurance maladie : elle couvre la plupart de vos frais médicaux et vous coûte 217€ par an. 

Pour plus de souplesse, négociez avec votre banque une autorisation de découvert en fonction de vos revenus. Attention quand même, être à découvert entraîne des frais. 

Soyez préparés : le premier mois de votre arrivée, entre les frais d’inscription, la souscription à la sécurité sociale étudiante,  le dépôt de garantie pour votre propriétaire et l’assurance habitation, l’addition peut être salée !

Loyer par ville

Le budget loyer est très variable en fonction des villes. C’est à Paris que les loyers sont le plus chers, avec un loyer moyen de 806€. Lyon, 2e ville universitaire de France, est en 3eme place derrière Evry avec un loyer mensuel de 511€. Le reste des locations les plus chères se trouvent à Nice : 570€, Aix-En-Provence : 532€, Bordeaux et Marseille : 482. Et c’est à Angers que le loyer moyen est le moins élevé : 357€. 

A Paris, la fourchette de prix pour un logement étudiant est très variable en fonction des quartiers, ça peut aller de 400€ à 1100€. 

Loyer par type de logement

En colocation, les colocataires paient en moyenne 421€ de loyer pour un appartement de 3 pièces avec 2 chambres. 

Dans les résidences du CROUS, les chambres coûtent entre 150€ et 250€.  

idea

Dans les résidences privées, le loyer est à peu près équivalent à celui d’un studio : de 500€ 950€. Mais vous payez un emplacement avantageux et des services annexes ! Ce loyer amortit des frais comme l’eau, l’électricité, internet et l’aménagement, et vous aurez parfois un accès gratuit à une laverie, un parking, une salle de sport…

Les résidences privées ne sont pas conventionnées, donc vous ne pourrez pas bénéficier des APL. Mais vous pouvez quand même faire une demande d’ALS auprès de la CAF. 

Pour une chambre chez l’habitant, comptez 250€ à 300€ de loyer dans les villes moyennes, 400€ à Paris. 

Zoom sur le transport

Vous allez sûrement utiliser les transports en commun tous les jours pour aller à l’université, donc n’oubliez pas le coût de l’abonnement dans votre budget ! 

L’abonnement est le plus cher à Paris (342€) et à Rennes (321€), et le moins cher à Grenoble (150€), Toulouse (100€) et Limoges (90€). 

question

Ce sont des prix annuels.

Alimentation : cuisiner VS resto U

Vous, étudiant fauché, qui sautez des repas, mangez des pâtes nature 6 jours sur 7 et vous réfugiez au McDo les jours de fête… on vous voit ! Et on vous comprend. C’est vrai que la nourriture est chère, et se faire plaisir au restaurant peut vite créer un gouffre dans le compte en banque. Et cuisiner dans un 9m2 avec une seule plaque de cuisson ne fait pas toujours envie après une longue journée de cours.

Mais pourtant, vous pouvez respecter votre budget et votre appareil digestif aussi. Pas besoin de se prendre pour Gordon Ramsay, avec une poêle, une casserole, une passoire et des aliments basiques, vous pouvez manger des bons plats frais. Acheter des fruits et légumes frais avec un peu de viande, des pâtes ou du riz revient souvent moins cher que les Pasta box ou le KFC. Et vous pourrez surgeler vos plats ou les conserver dans des Tupperware pour les manger sur plusieurs jours ! 

Faites un tour aux restos du Crous aussi: ils proposent un menu complet et équilibré pour 3,25€. Soit le prix d’un paquet de Kit Kat Balls, magique non ? En plus, il paraît que c’est bon. Ils ont des formules variées, donc vous pouvez très bien y passer juste pour un petit-déj ou un goûter.  

Les tips pour contrôler son budget

Vite, les APL! 

Faites votre demande d'aide au logement au plus vite, ça vous soulagera d’une ou deux centaines d’euros par mois. Ce n’est pas rien ! 

Cultivez-vous ! 

Vous devez vous dire qu’aller au musée ou au théâtre coûte un bras. Détrompez-vous ! La plupart des musées et monuments sont gratuits pour les - de 26 ans. S’ils ne le sont pas, vous aurez au moins un tarif très préférentiel. Pareil pour le théâtre ou les spectacles : il y a presque toujours des réductions ou des abonnements pour les jeunes. Si vous êtes un cinéphile dans l’âme, le pass Navigo fait baisser à 7€ votre place de ciné et pratiquement tous les cinémas proposent aussi des abonnements. Chez Gaumont Pathé, vous pouvez aller au cinéma en illimité pour 20€ par mois. 

Renseignez-vous auprès des établissements qui vous intéressent dans votre ville, vous y trouverez presque toujours votre compte ! 

Soyez vigilant 

On ne vous le répètera jamais assez ! Sans forcément devenir un maniaque de la comptabilité, vous pouvez garder une trace de ce que vous dépensez. Consultez régulièrement vos comptes pour rééquilibrer vos dépenses si besoin. 

Soyez tranquille : avec le temps, vous allez trouver tous vos bons plans et apprendre à vous connaître financièrement, vos dépenses vont se stabiliser et la voie de la sagesse monétaire s’ouvrira à vous. 

Faites vos comptes 

Ce conseil ne s’adresse pas à tout le monde, mais si vous êtes quelqu’un d’un tant soit peu organisé,  vous pouvez prendre un petit carnet et tracer des colonnes avec la date, l’objet, le montant dépensé et le montant qu’il vous reste. Ca vous permet de garder un oeil sur vos dépenses, et d’évaluer de quelles dépenses inutiles vous auriez pu vous passer. Et ça sert aussi à ne pas oublier ce gros montant duquel vous allez être débité bientôt mais qui n’est pas encore apparu sur votre compte. 

Faites des cagnottes

Difficile de faire des projets avec un budget étudiant. Du coup, si vous prévoyez de vous faire un petit week-end prolongé à Londres ou de partir au ski, il vaudrait mieux mettre un peu de côté chaque mois.

Faites des choix 

Si vous avez envie d’acheter quelque chose, notez le sur une liste. Une fois que la liste est remplie, vous pourrez choisir, plutôt que de foncer et de regretter plus tard. Si vous aimez faire la fête, choisissez vos soirées pour ne pas vous retrouver à sortir 5 fois par semaine. Vous n’êtes pas obligés de vous priver totalement, vous pouvez faire des compromis : faites un apéro chez vous plutôt qu’en terrasse, ça coûtera moins cher à tout le monde. 

Trouvez vous un job 

Si malgré tous nos conseils avisés, les fins de mois sont encore compliquées, vous pouvez toujours vous trouver un job à mi-temps. Attention quand même à ne pas vous épuiser et à choisir un job qui vous permette d’avoir du temps pour étudier.

idea

Des apps comme Side (https://www.side.co) ou StaffMe (http://www.staffme.fr) peuvent vous aider à trouver un job qui s’adapte à votre emploi du temps.