Tout savoir sur l’état des lieux d’entrée dans un logement

Emménager dans son nouveau logement suscite souvent beaucoup d’enthousiasme. Mais gare à la précipitation ! Il faut d’abord réaliser l’état des lieux d’entrée et cela demande beaucoup de soin. Studapart vous explique tout !

 

état lieux entrée logement
L’état des lieux d’entrée

 

L’état des lieux d’entrée est une étape à ne pas négliger 

 

Il marque votre entrée dans le logement
 

L’état des lieux d’entrée consiste à visiter votre futur logement avec votre loueur. Pièce par pièce, vous allez constater l’état général du logement et de ses équipements ainsi que leur fonctionnement. 

Cette visite se déroule avant l’entrée dans les lieux et au moment de la signature du contrat de location. C’est une modalité obligatoire depuis juillet 2016. Si votre loueur rechigne à l’effectuer, c’est donc qu’il a probablement des choses à cacher sur l’état du logement. Mieux vaut dans ce cas passer son chemin et se tourner vers un autre logement !   

 

L’objectif de l’état des lieux d’entrée
 

L’état des lieux d’entrée est une étape cruciale d’une location. Il sera comparé à l’état des lieux de sortie. Constater l’état du logement à l’entrée et à la sortie des lieux permet de déterminer si le locataire a dégradé les lieux durant la location. 
Vous ne serez donc pas accusé de défauts déjà existants s’ils avaient été détectés lors de l’état des lieux d’entrée. A l’inverse, si des dégradations sont constatées à l’état des lieux de sortie sans avoir été notifiées à l’état des lieux d’entrée, vous en porterez la responsabilité et devrez en assumer les réparations.
Voilà pourquoi, durant l’état des lieux d’entrée,  il faut être très attentif au moindre détail dont le loueur pourrait vous tenir responsable. C’est une étape qui demande beaucoup de minutie !


Concrètement, comment réaliser correctement un état des lieux d’entrée ? 

 

Les modalités pratiques
 

En principe, c’est au loueur de prendre l’initiative pour planifier l’état des lieux d’entrée. Il contacte le locataire pour fixer la date de l’état des lieux.

Le déroulement de l’état des lieux est renseigné sur un document. Celui-ci est organisé de la manière suivante. Pour chaque pièce, les équipements sont listés. Le locataire et le loueur se mettent alors d’accord sur l’état de chaque équipement : neuf, très bon, bon, moyen ou mauvais. Les deux parties signent le document à la fin de l’état des lieux d’entrée. C’est ce document qui fera foi lors de l’état des lieux de sortie pour déterminer s’il y a eu des dégradations de la part du locataire.

C’est le loueur qui se charge en général de fournir ce document. Il arrive également que ce document soit rempli et signé en ligne pour éviter de s’encombrer d’un document papier et faciliter les démarches.



Les éléments à bien vérifier


La locataire ne doit jamais baisser sa vigilance lors de l’état des lieux d’entrée s’il ne veut pas être tenu pour responsable d’une dégradation qu’il n’aurait pas commise.
Il faut donc être attentif sur tous les équipements, y compris ceux qui paraissent sans importance à première vue.
Par exemple, l’état de la plomberie est parfois douteux et il convient de bien vérifier l’état et le fonctionnement  :

  • des robinets
  • du siphon 
  • de la chasse d’eau
  • de la douche (tuyau, évacuation, etc)
  • des radiateurs
     

Parmi les éléments qu’il faut bien regarder, on peut aussi citer :

  • les ampoules
  • les prises électriques
  • les interrupteurs
  • les appareils de cuisson (plaques, micro-ondes, four, etc)
  • l’électroménager (machine à laver, lave-vaisselle, etc)
  • les portes et les fenêtres
  • la serrure
  • l’aération
     

Si vous logez dans un meublé, pensez à bien vérifier l’état des meubles, de la vaisselle s’il y en a, des autres objets éventuellement mis à votre disposition (balais, serpillères),... 
Enfin, il est important de consulter le compteur électrique. Cette information est nécessaire pour souscrire un contrat EDF.
Et d’une manière générale, n’ayez pas peur d’être pointilleux : cela vaut mieux que de payer des réparations pour des dégradations dont vous n’êtes pas l’auteur !
 


Comment Studapart peut-il vous aider lors de l’état des lieux d’entrée ?


La ressourcerie Studapart peut vous être précieuse
 

En plus de cette page entièrement consacrée à l’état des lieux d’entrée, Studapart met à disposition de ses utilisateurs une ressourcerie autour de la location. C’est une mine d’informations pour le locataire qui est parfois perdu dans le déroulé des démarches ou pas toujours à l’aise avec le vocabulaire. Dans ce cas, le lexique s’avère par exemple très utile. Des pages traitent entièrement des étapes préalables à l’état des lieux d’entrée et qu’il faut avoir bien réalisées. C’est le cas notamment de la constitution du dossier de location ou la rédaction du bail de location



Les échanges avec le loueur sont facilités


Studapart se positionne comme l’intermédiaire entre vous et votre loueur. Notre équipe d’experts multilingues est disponible 6 jours sur 7 pour répondre à la moindre de vos interrogations, sur le déroulement de l’état des lieux d’entrée par exemple. Notre communauté de 36 000 propriétaires fait confiance à notre plateforme. Les litiges sont donc très rares ! Mais en cas de conflit relatif à l’état des lieux d’entrée, Studapart est également là pour trouver rapidement une solution entre le loueur et le locataire.
 

Rejoignez la culture du mieux loger !

  • Toutes vos démarches simplifiées
  • 100% des annonces vérifiées
  • Accompagnés même après la réservation